Amy d’Asif KAPADIAN

  • Amy

En attendant l’inévitable biopic à oscar, voici donc un docu sur Amy Winehouse, la célèbre chanteuse de soul anglaise qui avait tout : le talent, la crédibilité, les ventes, les démons et la mort à l’âge de 27 ans. Evidemment, la technologie moderne, avec sa somme d’Iphones et de mini caméras, a changé le principe même de ce genre de films. C’est désormais une fenêtre permanente dans l’intimité qu’il propose grâce à un nombre d’images volées qui font parfois ressembler le film à une télé réalité sordide de haute qualité. Mais Amy a pour lui un scénario et des personnages soufflants, bien organisés par le montage. Soit une jeune femme fragile et talentueuse, peu taillée pour la gloire, et entourée d’hommes que l’on peut qualifier de désastreux à tout point de vue, avec un père et un mari qui rivalisent d’inconscience et d’égoïsme. La grande force du film est effectivement de changer le regard que l’on peut avoir sur la musique d’Amy Winehouse. Sans informations, il était possible de détecter une sorte d’humour dans une musique qui apparaît en fait comme primale, sincère, brute, et d’une violence émotionnelle insoupçonnée.

Pierre-Simon Gutman

Film documentaire anglais d’Asif Kapadian (2015), avec Amy Winehouse, Mark Ronson, Tony Bennett. 2h 07. 

2017-03-09T15:54:56+00:00 mardi 07 juillet 2015|Critiques Texte|