A la vie de Jean-Jacques ZILBERMANN

Accueil>La Critique de la Semaine>Critiques Texte>A la vie de Jean-Jacques ZILBERMANN
  • A la vie

Jean-Jacques Zilbermann a toujours mis une bonne part d’autobiographie dans ses films, notamment pour ce qui concerne ses racines juives. Mais comme il le dit lui-même ces films-là étaient à « responsabilité limité », ayant l’objectif de faire rire avant toute chose. Il en est autrement dans A la vie, qui explore la face la plus sombre de cette saga familiale. Le film raconte en effet l’histoire (vraie) de sa mère et de deux amies, toutes trois survivantes d’Auschwitz. Les trois femmes se sont réellement retrouvées vingt-cinq ans après la fin de la guerre, mais le cinéaste a préféré tricher et situer son film au début des années 60, dans une ville balnéaire du Nord, pour montrer ces émouvantes retrouvailles où légèreté et gravité font bon ménage, même si c’est un ménage inattendu. Certes le souvenir des camps est omniprésent, mais ces femmes préfèrent célébrer la vie, fût-ce avec maladresse. Le film n’est pas exempt de gaucheries, et la reconstitution de l’époque (avec ses couleurs flashy et les yéyés qui trustent les transistors) semble parfois un peu scolaire. Mais l’essentiel demeure : une émotion teintée d’humour qui nous ravage le cœur.

Yves Alion

Film français de Jean-Jacques Zilbermann (2014), avec Julie Depardieu, Johanna ter Steege, Suzanne Clément, Hippolyte Girardot, Mathias Mlekuz. 1h 44.

https://www.youtube.com/watch?v==ddUIwcI7dZo

2017-03-09T15:55:01+00:00 lundi 24 novembre 2014|Critiques Texte|