A girl at my door de July JUNG

Accueil>La Critique de la Semaine>Critiques Texte>A girl at my door de July JUNG
  • A Girl At my Door

Le cinéma coréen est devenu aujourd’hui absolument central. A Girl at My Door montre une jeune policière alcoolique et homosexuelle, mutée dans un village perdu. Cette policière, interprétée par la star Doona Bae, croise une jeune fille battue par son père et, dans un élan tout à fait inconcevable, la protège et l’accueille chez elle. Cette invraisemblance donne un film de haute tenue, racontant la passion quasi maternelle de cette femme qui, risquant de tout perdre, s’obstine sur un chemin impossible. Ce premier long métrage de July Jung, née en 1980, est ambitieux, chaleureux, tourné avec talent. Attentive aux paysages, aux corps, elle sait filmer la violence, l’angoisse, la tendresse, mêlant le folklore du film policier et la révélation de l’intériorité de ses personnages.

René Marx

Dohee-ya. Film coréen de July Jung (2014), avec Doona Bae, Kim Sae-Ron, Song Sae-Byeok. 1h 59

2017-03-09T15:55:01+00:00 mardi 04 novembre 2014|Critiques Texte|