Les Jeudis de l'ESRA recevaient, ce jour, un Bertrand BLIER plein de malice et d'esprit comme à son habitude, fils de Bernard BLIER qui fut, dit-il, sa

Les Jeudis de l'ESRA recevaient, ce jour, un Bertrand BLIER plein de malice et d'esprit comme à son habitude, fils de Bernard BLIER qui fut, dit-il, sa "première remarquable influence".

Après la projection de " Merci la vie ", les étudiants ont pu dialoguer avec le réalisateur. Bertrand BLIER a fait valoir, non sans humour, certain paradoxes de sa créations : il aime bien, dit-il, ne pas savoir ce qu'il raconte. C'est pour cela qu'il se demande encore comment il est arrivé à écrire. Sans doute parce qu'il adore les dialogue et qu'il travaille beaucoup "à l'oreille". "Il faut travailler le thème jusqu'à la mort du thème", dit-il encore.
Et, se rappelant le grand succès des " Valseuses " ou de " Buffet froid ", il ajouta : " le succès n'a d'intérêt que parce qu'il ouvre la porte vers quelque chose de plus risqué : il permet d'oser aller plus loin dans le prochain film ".

Jeudis de l'ESRA

Le 5 Décembre, l'ESRA accueillait dans son amphithéâtre Jean RENOIR, la réalisatrice Karin ALBOU (ESRA 1991) après la projection de son film

ALBOU Karin

octobre 13, 2014
Le 5 Décembre, l'ESRA accueillait dans son amphithéâtre Jean RENOIR, la réalisatrice Karin ALBOU (ESRA 1991) après la projection de son film " La petite Jérusalem " sorti en 2005. Karin ALBOU s'est manifestement présentée comme un artisan, qui n'a jamais…
Jean-Pierre AMERIS  alterne la fiction et le documentaire, les films pour la télévision et les longs métrages.

AMERIS Jean-Pierre

avril 28, 2008
Jean-Pierre AMERIS alterne la fiction et le documentaire, les films pour la télévision et les longs métrages. Il présente à l'amphithéâtre Jean Renoir une fiction tournée pour la télévision en 2005 : " Maman est folle ", adapté du roman d'Olivier ADAM. Le…

^