On a quand même passé trois belles années d’apprentissage, trois années où on a pu développer notre passion pour le son et pour la musique, notamment dans mon domaine. Et on a aussi appris pas mal de choses qui nous serviront pendant toute notre vie professionnelle. Ça, c’est quand même assez important. Ce soir c’est aussi un moment important pour nous parce qu’on passe à la suite, c’est la dernière étape avant le passage à la vie professionnelle. En plus on arrive dans un moment un peu difficile au niveau de l’industrie de la musique ; c’est un moment de transition, un moment d’évolution. On a une carte à jouer parce qu’on a des connaissances au niveau technologique notamment sur le numérique, donc on a de quoi valoriser toutes ces connaissances qu’on a appris pendant toutes ces années pour être des acteurs du futur, du futur de l’industrie, du futur du son. ALEXANDRE JORNOD

^