Mademoiselle est le premier film « en costumes » de Park Chan-wook, le réalisateur désormais culte de Old Boy, Thirst ou Stoker. Il adapte ici un roman britannique situé au milieu du XIXè siècle dans une période bien particulière de l’histoire coréenne : les années trente, alors que la Corée était colonisée par le Japon. Cette époque, encore très sensible dans la mentalité nationale coréenne, est propice à toutes les ambiguïtés, qui sont précisément au cœur de cet étrange thriller. Sookee, une jeune femme très modeste, est engagée comme servante d’une riche japonaise, qui vit quasiment recluse dans un manoir, sous la coupe d’un oncle tyrannique et pervers. Bientôt, Sookee, éperdue d’admiration pour sa maîtresse, tombe amoureuse d’elle… du moins en apparence, car elle est la pièce maîtresse d’un complot alambiqué qui va prendre à son tour une direction inattendue. Sous une forme apparemment glacée, rompue parfois par des scènes volontairement humoristiques, Park développe une mise en scène extraordinairement subtile, en utilisant toutes les ressources de l’écran large, des mouvements d’appareil dans le riche décor de la demeure, les jeux de regard et les brusques changements de points de vue. Progressivement, le film se dirige brillamment dans des abîmes de complexité, bien au-delà du simple « thriller lesbien », comme il a été présenté à Cannes. Aussi bien parabole politique que grande histoire d’amour, Mademoiselle est incontestablement une des œuvres majeures de Park Chan-wook.

Laurent AKNIN

Agassi. Film sud-coréen de Park CHAN-WOOK (2016) avec Kim MIN-HEE, Kim TAE-Ri, Ha JUNG-Woo. 2h 25.

Critiques Vidéos

SULLY de Clint EASTWOOD

novembre 30, 2016
Critique d'Yves ALION Film français d’Emmanuelle BERCOT (2015), avec Sidse Babett KNUDSEN, Benoit MAGIMEL, Charlotte LAEMMEL. 2h 08. Sortie en salle le 23 novembre 2016.
La fille de Brest d’Emmanuelle BERCOT

La fille de Brest d’Emmanuelle BERCOT

novembre 23, 2016
Critique d'Yves ALION Film français d’Emmanuelle BERCOT (2015), avec Sidse Babett KNUDSEN, Benoit MAGIMEL, Charlotte LAEMMEL. 2h 08. Sortie en salle le 23 novembre 2016.

Critiques redactionnelles

Le Voyage au Groenland de Sébastien BETBEDER

Le Voyage au Groenland de Sébastien BETBEDER

novembre 30, 2016
Cette comédie constitue le dernier volet d’une étrange aventure cinématographique, une trilogie composée de deux courts-métrages et du présent long. Dès le premier film, Inupiluk (Prix Jean Vigo en 2014), le récit s’attache à deux hurluberlus, prénommés…
Ma Rosa de Brillante MENDOZA

Ma Rosa de Brillante MENDOZA

novembre 30, 2016
Depuis la mort de Lino Brocka, le cinéma philippin semblait en mal de reconnaissance internationale. Jusqu’à ce que Brillante Mendoza impose progressivement sa petite musique. Une musique aigre et parfois détonante, mais qui ne laisse pas indifférent. Ma Rosa…

^