• Michel OCELOT accède au court métrage d'animation en réalisant d'abord

Le 14 janvier 2010.
Michel OCELOT accède au court métrage d’animation en réalisant d’abord « Les aventures de Gédéon » d’après les dessins de Benjamin BARBIER, avec des moyens réduits, du « bricolage », comme il dit.

Longtemps après avoir inventé bien des personnages et donné bien des films d’animation, il réalisa les « Kirikou », « Princes et princesses » et, dernièrement « Azur et Asmar ». C’est ce dernier film qui fut projeté à la salle Jean Renoir.

Bien qu’il ait découvert une vraie jubilation avec le numérique, Michel OCELOT nous confia son regret de ne plus avoir « les mains dans la farine », comme on le faisait autrefois en animation. Cependant, conseille-t-il, il ne faut jamais abandonner le crayon, car, avec le dessin sur le papier, il se passe toujours quelque chose d’inattendu.

Au delà de la technique, ce qu’il aime de plus en plus, c’est raconter des histoires, les écrire, étonné, dit-il, que les dialogues lui viennent si naturellement.

{dailymotion}xdtcco{/dailymotion}

2017-03-10T13:10:43+00:00 jeudi 29 avril 2010|Les Jeudis de l'ESRA, Les Jeudis de l'ESRA (films)|